ANDRÉE TABOURET-KELLER (1929-2020)

C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès de notre chère amie et présidente honoraire du CIEBP, Andrée Tabouret-Keller, ce dimanche 20 septembre. Nous reproduisons ici un texte publié sur le site du Réseau Français de Sociolinguistique, adressé « à tous les sociolinguistes du monde », où l’on aperçoit l’étendue de son influence intellectuelle et de son rayonnement personnel. Andrée Tabouret-Keller a été notre présidente pendant de nombreuses années et a fondé, il y a près de 40 ans, la revue Education et Sociétés Plurilingues. Le site du CIEBP informera ses membres et sympathisants de toutes les publications qui ne manqueront pas de paraître dans les prochains mois à travers le monde en hommage à Andrée et à son œuvre.

A tous les sociolinguistes du monde,

Notre amie et collègue Andrée Tabouret Keller est décédée dimanche. Celles et ceux qui l’ont lue, plus encore connue, savent que nous venons de perdre une des pionnières de la sociolinguistique en France, avec sa thèse en 1969 sur le bilinguisme de l’enfant, sous la direction d’André Martinet. Depuis cette date, elle sera le défendeur infatigable de la cause des langues et du bi/plurilinguisme dans le monde entier. Beaucoup de sociolinguistes ont lu « Acts of identity » (avec Le Page) et été profondément marqués dans leur parcours intellectuel par cet ouvrage.

Elle fit sa carrière pour une bonne part aux USA où ses travaux furent très vite reconnus. Psychologue de formation et sociolinguiste par choix, elle fut toute sa vie ouverte aux questions émergentes, aux idées nouvelles et parfois transgressives. Très tôt, Andrée a accompagné la toute jeune revue « Langage et Société ». Elle en fut le compagnon de route, membre de notre comité scientifique. Elle fut aussi le seul membre de ce comité à participer activement à nos réunions quand elle était de passage par Paris : je me souviens précisément de ses interventions toujours pertinentes et productives, de nos vifs échanges. Elle y rédigea de nombreuses publications et j’ai eu le bonheur de diriger avec elle un dosser sur Marcel Cohen, qu’elle avait connu. Dès ses débuts, elle fut membre du RFS ; elle en suivit et explora les évolutions avec une grande curiosité intellectuelle dans des articles publiés dans L&S.

Andrée a été toute sa vie une intellectuelle engagée, politiquement et intellectuellement, parcourant le monde pour y défendre la pluralité des langues. Elle était une rebelle se battant inlassablement contre l’injustice et les inégalités, au côté de son mari René. Andrée était une très grande dame. Nous avons aussi, et avant tout pour beaucoup d’entre nous, perdu une amie très chère, généreuse, toujours ouverte à la discussion. Ce fut un honneur et un privilège de l’avoir connue. Elle va nous manquer, infiniment.

Josiane Boutet

Andrée Tabouret-Keller: bibliographie

Andrée Tabouret-Keller e Tullio Telmon al Congresso internazionale “L’éducation bilingue précoce. Aspects socio-psychologiques et institutionnels”, Saint-Vincent, 18-20 giugno 1984: (Atti a cura di R. Decime, L’éducation bilingue précoce. Aspects socio-psychologiques et institutionnels. Actes du Colloque international organisé par l’Assessorato Régional à l’Instruction Publique de la Vallée d’Aosta, Aoste, Musumeci, 1986).

Suite aux journées présidées par Andrée Tabouret-Keller et organisées à Aoste par le CIEBP et l’Université de la Vallée d’Aoste, le volume Langues faibles. Lingue deboli (a cura di Luisa Revelli, Gabrielle Varro et Andrée Tabouret-Keller) est paru chez Harmattan Italia en 2017.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s